Stevenson

Le chemin de Stevenson.

Du samedi 18 mai 2019 au dimanche 26 mai 2019, Raymond et Jean-Paul vous proposent de suivre à nouveau les pas de Robert Louis Stevenson en Cévennes, dans un trek itinérant de 9 jours et 8 nuits.
Ce second trek complètera celui fait en 2017, puisque, à l’exception de l’étape du Mont Lozère (pic Finiels) aucune des autres étapes ne font partie du précédent itinéraire.
Nous traverserons le Velay, le Gévaudan, le pays Camisard, en fait le cœur des Cévennes.

Hébergement, transfert, portage.
L’hébergement se fera en hôtel ou gîte en demi-pension, chambres double ou single,
pas de chambres individuelles disponibles.
Selon l’étape il est possible que nous ne soyons pas tous logés au même endroit, mais le dîner sera commun.
Chaque randonneur partira pour la journée muni d’un sac léger avec son pique-nique, sa provision d’eau, les vêtements nécessaires pour se protéger des caprices météo, et autres petits besoins personnels.
Un portage des bagages est prévu entre chaque étape.
Cette logistique (hébergement, restauration, bagages) est assurée par une agence locale.
Compte tenu des difficultés d’hébergement à certaines étapes du parcours le groupe sera limité à 16 personnes.
Enfin pour alléger certaines étapes une navette (taxi collectif) nous permettra soit de rallier le point de départ, soit l’hébergement en fin d’étape. 

Le programme :

Jour 1. Toulon- Le Puy-en-Velay
Départ de Toulon jusqu’à Saint-Jean-du-Gard où nous laisserons les véhicules.
Une navette nous conduira jusqu’au Puy en Velay.
Arrivée en début d’après midi,
visite de la ville du Puy.
Hébergement : Le Puy

Jour 2. Départ de Coubon (banlieue du Puy-en-Velay) jusqu’à Le Monastier sur Gazeille.
Après la traversée de la Loire à Coubon, sur le nouveau pont construit après la crue de 1980, le château de Bouzols domine la rive droite de la Loire. Plusieurs autres châteaux vont jalonner notre parcours.
Soirée à Monastier sur Gazeille, point de départ du périple de Stevenson.
Petite mise en jambe, 11 km, D+ 500m, D- 200.
Hébergement : Le Monastier.

Jour 3. Le Monastier- Ussel : De Monastier, nous remonterons la Gazeille afin d’atteindre le plateau. Une fois sur le plateau, nous verrons des sommets arrondis d’anciens volcans (altitude moyenne 1150 m). Traversée de la Loire à Goudet par une gorge profonde ;
15 km, D+ 550, D- 500m ;
navette taxi d’Ussel jusqu’au lac du Bouchet ;
tour du magnifique lac circulaire et volcanique et
ralliement à pied de l’hébergement ;
4,5 km, D+ 70 m, D- 100m ;
Hébergement : Le Bouchet-Saint-Nicolas.

Jour 4. Le Bouchet-Saint-Nicolas –Pradelles Nous quitterons le bassin de la Loire pour rejoindre celui de l’Allier, avec à l’est la chaine du Mézenc et à l’ouest celle de la Margeride. Sur ce plateau à haute altitude de nombreuses congères de neige se forment en hiver. Pradelles, ville du moyen âge aujourd’hui « station verte », qui a connu un fort exode rural et une forte hémorragie consécutive à la Guerre de 14 18 mise sur le tourisme ;
20 km, D+ 350 m, D- 400m ;
hébergement : Pradelles.

Jour 5. Langogne - Le Cheylard-l’Evêque ;
ralliement Langogne en navette taxi ;
En entrant dans Langogne nous entrerons en Gévaudan. Langogne est
une cité médiévale qui connut bien des déboires durant la guerre de Cent Ans ;
Châteauneuf-de-Randon - où mourut Bertrand Du Guesclin, - est tout proche.
15 km, D+ 450m, D- 250m ;
hébergement : Le Cheylard-l’Evêque.

Jour 6. Le Cheylard-l’Evêque- La Bastide-Puylaurent (ou N.-D. des Neiges) ;
nous restons en Gévaudan, jusqu’à l’abbaye de N.-D. des Neiges ;
nous verrons au passage le château de Luc. Il gardait la voie Régordane, chemin de pèlerinage jusqu’à Saint-Gilles mais aussi point stratégique entre Gévaudan et Vivarais et importante voie commerciale vers Paris ;
à l’abbaye de N.-D. des Neiges, Stevenson dormit deux nuits ;
cette abbaye fondée en 1850 abrite toujours une communauté de Trappistes ; 
Ralliement au Bleymard en fin de rando par navette taxi ;
19 km, D+ 550, D- 650m ;
hébergement : Le Bleymard.

Jour 7. Le Bleymard – Le Pont-de-Montvert ;
c’est le point culminant de la randonnée avec le franchissement du Mont Lozère au «Sommet de Finiels » perché à 1699 mètres d’altitude ;
c’est une montagne d’estives avec ses drailles caractéristiques et ses magnifiques points de vue (par beau temps) sur 360° : au nord, l’ancienne province du Gévaudan, à l’ouest les Gorges du Tarn, à l’est les Alpes et au sud les Cévennes et le mont Aigoual.
En fin de journée, descente au Pont-de-Montvert, lieu du début de la révolte des Camisards ;
19 km, D+650, D- 850m ;
hébergement : Pont-de-Montvert.

Jour 8 . Cassagnas -Plan Fontmort – Saint-Etienne Vallée française ;
après Pont-de-Monvert , nous rejoindrons Cassagnas au plan de Font Mort ; jusqu’à Saint-Jean-du-Gard nous serons en pays camisard ;
tous les villages ou hameaux que nous traverserons sont marqués par cette époque des Guerres de Religion : au plan de Font Mort se déroula trois combats camisards. Après le passage de la ligne de partage des eaux nous commencerons la descente vers les vallées des Gardons, par des vallées plantées de l’arbre à pain cévenol : le châtaigner ;
le chemin de crête domine les hameaux avant de rejoindre Saint-Germain-de-Calberte principal bourg des Hautes Cévennes chargé d’histoire.
Descente ensuite vers Saint-Etienne le long du Gardon de Mialet.
19 km, D+350 m, D-960m ;
hébergement : Saint-Etienne-Vallée-Française.

Jour 9. Saint-Etienne-Vallée-Française – Saint-Jean-du-Gard ;
l’économie de la soie a permis le développement de la Vallée-Française au XIX° siècle. Les mûriers, les magnaneries et les anciennes filatures en sont le douloureux témoignage.
Après le col de Saint Pierre sur la crête de la corniche des Cévennes, puis la Vallée Borgne, nous suivrons le Gardon de Saint-Jean jusqu’à Saint-Jean-du-Gard terme de notre voyage ;
11 km, D+ 500, D- 650m ;
Retour Toulon.

Tarif : forfait de 880,00 € par personne, pour 16 participants.
Moins de 10 participants : le trek sera annulé.

Prestation :
Compris (collectif) : les pourboires, les boissons.

Non compris
La PFT de covoiturage,
l’assurance annulation/interruption de séjour de la FFRP d’un montant de 27,00 € (que nous conseillons), les entrées dans les monuments et autres activités non prévues au programme,
les boissons et les dépenses d’ordre personnel.

Date limite d’inscription : 1er décembre 2018.

Modalités de règlement  : à l’inscription un chèque de 253,00 € à l’ordre de l'agence, et un chèque de 157,00 € à l’ordre du Touring Club du Var.
Le solde sera à régler deux mois avant le départ au cours de la réunion d’organisation.

Conditions d’annulation partielle du groupe. :
1) à plus de 60 jours du départ : 5% du montant du séjour, avec un minimum de 50,00 € ;
2) à moins de 60 jours du départ, voir les conditions particulières d’annulation de l'agence : (voir avec le TCV qui vous orientera).

Accueil